Mobilité douce, transports alternatifs et durables

Par mobilité douce l'on entend les modes de déplacement qui ont uniquement recours à l'énergie humaine, tels que la marche à pied et le vélo. Le recours tant que possible à ces modes de déplacement, qui ne causent que très peu d'émissions de dioxyde de carbone - gaz "à effet de serre" - permet d'agir contre le réchauffement climatique. 

L'écomobilité regroupe la mobilité douce et les modes de transport motorisés les plus respectueux de l'environnement, tels que les transports publics, le covoiturage et le carsharing. (Le covoiturage et le carsharing sont des concepts distincts.)