Présentation

Climate Alliance, l’Alliance internationale pour le climat, est née en 1990 de la coopération entre d’une part un nombre de villes et de communes européennes et d’autre part la COICA, qui est la confédération des organisations de peuples indigènes de l’Amazonie. Cette coopération a vu le jour à un moment où les relations de cause à effet au niveau global, mondial dans le contexte du changement climatique ne pouvaient plus être ignorées.

L’Homme est responsable de l’effet de serre, qui est la principale cause du réchauffement climatique. Ce sont l’utilisation d’énormes quantités de combustibles fossiles à des fins de production énergétique dans les pays industrialisés et la destruction progressive des forêts tropicales qui y contribuent dans une large mesure.

Les villes et communes qui adhèrent à l’Alliance pour le climat s’engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, notamment les émissions de C02, et elles soutiennent les partenaires autochtones du bassin amazonien dans leurs efforts visant à préserver la forêt tropicale. En pratique, leur apport se concrétise par la conception et la réalisation de stratégies dans les domaines de l’énergie et de la mobilité, ou encore par une communication et des campagnes de sensibilisation ciblées sur la protection des forêts tropicales, par le renoncement aux bois exotiques etc.

Au Luxembourg, c’est en 1995 que quelques communes se joignent aux ONG «Action Solidarité Tiers Monde» et «Mouvement Ecologique» dans le but de fonder ensemble le «Klima-Bündnis Lëtzebuerg/Alliance pour le climat Luxembourg».

A l’heure actuelle, l’ Alliance pour le climat Luxembourg compte 37 communes membres (état janvier 2013).