Projet « monnaie régionale en tant que facteur de développement » pour le canton de Redange

Les rumeurs circulent. Quelqu’un a-t-il vraiment l’idée bizarre d’introduire une nouvelle monnaie au canton de Redange?

Oui! Et l’idée d’introduire une monnaie régionale complémentaire n’est, bien qu’elle paraisse étrange, ni bizarre, ni tout à fait nouvelle. Autour du globe il y a plus de 4000 monnaies régionales et complémentaires – aux envergures différentes et à des fins différentes. La plupart d’entre eux furent créées lors des dix dernières années. Chez notre voisin allemand par exemple, circulent 28 monnaies régionales et 37 sont en train d’être préparées. Une idée prend son cours. Et grâce à l’initiative de Camille Gira, maintenant aussi au canton de Redange. Le projet est porté par la commune de Beckerich et soutenu par le programme européen LEADER. La coordination du projet a été confiée à Max Hilbert.

Une monnaie régionale, c’est quoi ?

Une monnaie régionale est une monnaie complémentaire avec une validité limitée régionale.

Limitée régionale signifie qu’elle n’est valable que dans une région définie. Validité limitée signifie d’autant plus, qu’elle n’est valable qu’auprès des entreprises, personnes privées, associations et communes participant volontairement. Monnaie complémentaire signifie qu’elle ne remplace pas l’Euro, mais le complète pour servir au bien commun dans la région.

Les monnaies régionales existent normalement sous forme de bons ou de cartes à puce. Elles lient le pouvoir d’achat à la région, stimulent le circuit économique régional et représentent un outil pour le développement régional.

Curieux ?

Alors contactez-nous. Vos questions et suggestions sont bienvenues. D’ailleurs vous êtes invités à collaborer au développement de la monnaie. Parce qu’une monnaie régionale est une monnaie des citoyens! Prenez contact avec Max Hilbert et joignez notre groupe de travail monnaie régionale!

Pour plus d'infos: www.beki.lu